• RAINBOW - Rising [Deluxe Edition] (2011)


    J'avais déjà proposé l'édition remastérisée de "Rising" sur mon ancien blog CHOO CHOO MAMA. Mais, je ne peux résister au fait de vous présenter cette fois la "Deluxe Edition" que j'ai acquis il y a quelques semaines. Comme vous pourrez le constater sur le détail ci-dessous, cet album est décliné ici en trois mixes différents ! Pour tous ceux qui aiment RITCHIE BLACKMORE et RAINBOW, ce "Rising" était déjà un album fabuleux (le meilleur du groupe ?). Mais là, ça devient une malle aux trésors ! Pour tous ceux qui ne connaissent pas "Rising", imaginez un RITCHIE BLACKMORE survolté, soutenu par un (regretté) COZY POWELL au mieux de sa forme. Quant au lui aussi très regretté RONNIE JAMES DIO, inutile de vous dire qu'il est sur ce disque plus que fantastique !
    Donc, je suis même prêt à me mettre à genoux, il vous faut absolument télécharger cette bombe ! C'est 1000 fois mieux que le
    VELVET (non-non, je ne vise personne !) !

    RISING - New York Mix
    - Tarot Woman
    - Run With the Wolf
    - Starstruck
    - Do You Close Your Eyes
    - Stargazer
    - A Light In The Black

    RISING - Los Angeles Mix
    - Tarot Woman
    - Run With the Wolf
    - Starstruck
    - Do You Close Your Eyes
    - Stargazer
    - A Light In The Black

    RISING - Bonustracks
    - Tarot Woman [Rough Mix]
    - Run With the Wolf [Rough Mix]
    - Starstruck [Rough Mix]
    - Do You Close Your Eyes [Rough Mix]
    - Stargazer [Rough Mix]
    - A Light In The Black [Rough Mix]
    - Stargazer [Pirate Sound Tour Rehearsal]


    Format : FLAC 8 + MP3 (320 kbps)
    Artwork : included


    Thịt Chó

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 10 Septembre 2011 à 15:27
    Je vais prendre. J'avais en vinyle le premier. j'ai toujours eu un faible pour ce guitariste. J'ai même pris un disque de sa tendance folk moyenâgeux, pour quand mon humeur collera. Tiens, anecdote, une VHS avec un copain, un concert retrouvailles de Deep Purple, tout les protagoniste était souriant, décontracté et heureux de se retrouver, et derrière soudains au moment d'un de ces fabuleux solo, arrive tout concentré le Blackmoore, un peu à l'écart, un peu comme pour dire qu'est ce que je fous avec ces ringards. Je lui pardonne ce sale caractère car quel touché de guitare. Dommage, dommage qu'il n'ait pas trouvé une place à la Page ou Beck, les compo ne suivaient pas toujours. Ton rainbow est effectivement consiéré comme le plus inspiré. A voir et A+
    2
    Samedi 10 Septembre 2011 à 16:43
    Bonjour Antoine,
    Merci pour ton commentaire...
    Concernant la VHS de Deep Purple, tu dois faire allusion à "Come Hell Or High Water" ou Blackmore balance le contenu de son verre sur une des caméras. Dieu seul sait pourquoi ! Je me souviens également que durant le set du groupe à la California Jam en 74, il avait destroy une des caméras à coups de guitare. Il est en effet regrettable qu'un artiste d'un tel talent ait un tel caractère de merde !
    JP
    3
    Samedi 10 Septembre 2011 à 16:47
    Après avoir engagé tout le personnel du groupe Elf pour enregistrer l'album "Ritchie Blackmore's Rainbow" en 1975, le six-cordiste de génie (mais au caractère de rat !) vire toute cette petite bande... pour ne conserver que l'immense Ronnie James Dio. Il embauche alors Cozy Powell, le solide batteur de Jeff Beck ; Tony Carey, claviériste surdoué ; et Jimmy Bain, bassiste écossais au caractère bien trempé.
    Secondé par le farfadet chantant, maître Ritchie concocte ce "Rising" en 1976 et délivre ce qui demeure définitivement LE meilleur album de Rainbow, ainsi qu'une des plus belles pièces du Heavy Metal. Tout sur ce disque est parfait, à commencer par les compositions elles-mêmes : puissantes et mélodiques ; d'une complexité incroyable et pourtant qui s'insinuent instantanément dans le cerveau pour ne plus en sortir. Parfaits aussi, les musiciens, Ritchie Blackmore en tête qui distille son poison avec une force et une dextérité inouïe. Dio gagne ses galons de chanteur prodige, magistral dans ses envolées lyriques. Bain et Carey constitue une ossature rythmique tout en force, mais jamais écrasante. Tony Carey saupoudre l'ensemble d'étoiles harmoniques qui procurent une richesse musicale absolument féerique.
    Je m'agenouille auprès de JP pour que vous chargiez cette galette de légende.
    4
    Samedi 10 Septembre 2011 à 18:27
    Merci, Keith, pour tous ces détails concernant Rainbow...

    "Rising" est le type même de l'album où tous les amateurs de Rock peuvent se retrouver. Des albums de ce genre ne sont pas si courants...

    JP
    5
    Anonymous
    Lundi 12 Septembre 2011 à 22:04
    Merci JP :)

    Mais quelle idée saugrenue de ne pas avoir intégré "Stargazer" sur l'album live, impardonnable.
    Ca ne va pas etre une sinécure de dénicher un bootleg de bonne qualité pour écouter ce titre en live...

    Et merci également à Keith pour les anecdotes concernant le caractère de cochon de Blackmore !

    Serge
    6
    Mardi 13 Septembre 2011 à 05:14
    Pour le Velvet inutile de se mettre à genoux, c'est le groupe qui s'en charge!
    Désolé de répondre si tard à cette petite provocation, elle m'avait échappé...
    Jimmy
    7
    Mardi 13 Septembre 2011 à 17:53
    Serge, Jimmy,

    Merci pour vos commentaires...

    Jimmy : De la provocation ??? Tu crois vraiment que j'oserai ???

    JP
    8
    Mercredi 14 Septembre 2011 à 03:05
    Pas grave, je vais aller me venger sur le post de Status Quo !
    Jimmy
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :